Vicious t.1 : Evil de V.E Schwab


Vicious tome 1 : Evil de V.E Schwab

532 pages | 16 euros

Publié aux éditions Lumen en Février 2019

Le résumé  : 

A la fac de médecine, Eli et Victor paraissent être les meilleurs amis du monde. Eli est solaire, apprécié, tandis que Victor est plus renfermé alors les deux semblent se compléter. Pourtant, ils se vouent une rivalité saisissante, chacun tentant d’être plus intelligent que l’autre. Jusqu’à ce que, dans le cadre de son mémoire, Eli découvre le secret des EO, des êtres mystérieux aux pouvoirs incroyables. Et qu’avec Victor, ils décident de subir une expérience de mort imminente pour devenir eux même des EO. Mais l’expérience tourne au drame et 10 ans plus tard, Victor croupit en prison avec un seul but : se venger d’Eli.

Mon avis : 

Tout d’abord, j’avais déjà lu le tome 1 de Shades of Magic de la même autrice que j’ai bien-aimé-sans-plus (sûrement parce que je n’aime que moyennement la fantasy et que je n’ai plus l’habitude d’en lire). Mais Vicious, je l’ai vu énormément passer sur instagram et, je ne sais pas pourquoi, j’ai sû qu’il allait me plaire (#instinctdelecteur).

Et j’ai eu raison.

moi à moi même (mon instinct de lecteur me trompe rarement)

Alors pourquoi j’ai aimé ?

Tout d’abord, pour le rythme. Je n’ai pas trouvé de longueur. La moitié du récit est constitué de flashback, principalement sur la période où Victor et Eli étaient à la fac, mais aussi des flashback sur l’histoire des personnages secondaires. On y trouve beaucoup d’action, ponctuée par des moments plus “passifs”. Au fur et à mesure du récit, les pièces s’assemblent et c’est un plaisir de reconstituer ce puzzle ! L’histoire est donc hyper bien ficelée ce qui fait que j’ai dévoré ce pavé en à peine 3 jours (alors qu’en ce moment, je suis plutôt dans le mood escargot). En plus, l‘intrigue avec toute cette histoire d’EO est super bien faite !

Ensuite, pour l’ambiance. C’est glauque de chez glauque, tellement que ça en devient marrant. Le prologue s’ouvre dans un cimetière donc voilà voilà les bases sont posées. Et puis tout tourne autour de, au choix : la douleur (physique) ou la mort (et la résurrection). Bon rassurez vous, les descriptions ne sont pas non plus sanglantes mais l’ambiance est gothique jusqu’au bout des ongles ! J’ai aussi beaucoup aimé le fait que ça soit une ambiance très “médicale”. Les personnages voient les événements de façon scientifique et rationnelle et c’est un gros plus.

Enfin, pour l’écriture. J’avais trouvé la plume de Schwab un tantinet lourdingue dans Shades of Magic, mais là, j’ai adoré ! Les dialogues sont hyper bien faits, on a le droit à une grosse dose de cynisme et pas mal d’humour (noir, of course) et il y a pile le bon nombre de descriptions ! Bref, l’écriture est comme le roman, sombre et sympathique !

Mais attention, n’allons pas trop vite, il faut quand même nuancer.

Martin Freeman Wait A Minute GIF by BBC

J’ai eu un peu de mal avec les personnages. Bon déjà, autant vous prévenir, les personnages de Vicious sont… atypiques. Et par atypiques, j’entends : diaboliquement machiavéliques, horriblement maléfiques et complètement tarés. J’avais jamais vu ça en littérature Y-A. Eli et Victor ne sont pas juste des anti-héros comme dans Six of crows de Leigh Bardugo, ce sont des vrais méchants, qui tuent sans remord. Et le problème, c’est que je n’ai pas compris si l’auteur voulait qu’on les déteste vraiment (ce qui est un peu contre-productif, à mon humble avis), qu’on s’attache à eux parce qu’ils sont quand même redoutablement cool, où qu’on les plaigne parce que tu vois, ils ont pas eu une vie facile aussi… Bref, j’étais perdue et je ne savais pas trop quoi penser durant ma lecture (si vous l’avez lu, n’hésitez pas à éclairer ma lanterne). En revanche, j’ai beaucoup aimé les personnages secondaires, et je me demande si l’autrice n’a pas voulu qu’on transporte notre affection sur ces personnages…

Bref, Vicious était quand même une très bonne lecture, malgré des personnages qui m’ont rendue confuse, et j’ai hâte de lire la suite !

Résultat de recherche d'images pour "coeur bleu"
super

Voilà pour mon premier article, j’espère qu’il vous aura plu et je vous retrouve très bientôt !

D’ici là, bonnes aven(lec)tures !

Garance.

je vous laisse sur un gif de loutre parce que ça m’a semblé important.

Pour commencer…

Bonjour à tous et bienvenue sur “Des livres et des fleurs”. Ici, on ne parlera pas de jardinage, mais bien de livres (et de films, séries, musique…). Le nom de mon blog est une référence à la citation d’Oscar Wilde : “With freedom, books, flowers and the moon, who could not be happy ?” (littéralement : avec la liberté, des livres, des fleurs et la lune, qui ne serait pas heureux ?)

Mais avant tout, il faudrait peut-être que je me présente ! Je m’appelle Garance, j’ai 15 ans et j’adoooore lire. Je ne suis pas du tout nouvelle dans le “blogging” ! De fait, j’ai tenu un blog pendant 3 ans (
http://plumeovent.blogspot.com/ où vous pouvez consulter tous mes anciens articles ! ). Mais depuis quelques temps, et à mon grand désespoir, je ne suis plus du tout active dessus…

Cependant, depuis quelques mois, il me reprend l’envie de faire part de mes lectures ! Alors voilà mon nouveau blog, tout frais, tout beau ! Vous y trouverez des critiques et des conseils littéraires (principalement de la littérature jeunesse et Y-A, mais pas que !).

Voilà pour cette petite introduction, mon premier article est en préparation (abonnez- vous pour ne rien manquer ^^ ). Vous pouvez aussi me retrouver sur instagram @withbooksandflowers !

A bientôt pour de nouvelles aven(lec)tures !

Garance.