Circé de Madeline Miller

Bonjour à tous, 

J’espère que vous, votre famille et vos amis allez bien. Je crois très fort au pouvoir des livres pour nous aider à aller mieux et à nous échapper. Alors aujourd’hui je voulais vous proposer une chronique dithyrambique d’un livre très escapadant* (*permettant une escapade) que j’ai lu récemment !

Circé de Madeline Miller

Paru le 2 mai 2019 aux éditions pocket

8,95€ | 576 pages

le résumé (de l’editeur) 

Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l’immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse…

Mon avis : 

Si ce livre est aussi escapadant, c’est parce qu’il nous fait voyager, à la fois dans l’histoire, dans le temps et dans le mythe. En effet, il suit la vie de Circé la magicienne pendant des milliers d’années. On assiste à une description transversale de la mythologie grecque : de Prométhée à Ulysse en passant par le Minotaure, le roman de Madeline Miller est une mine d’information, un portrait de la mythologie à travers une héroïne extraordinaire. Car, dans ce roman, on est spectateur de tous ceux qui ont traversé la vie de Circé. Ceux qui l’ont fondée, ceux qui l’ont brisée et ceux qui l’ont reconstruite, hommes, femmes ou Dieux. Circé est donc passive puisqu’elle est les yeux, le journal à travers lequel le lecteur saisit la mythologie. Mais elle est également tellement active, une sorcière, détestée de tous mais qui trouve quand même le moyen de s’imposer comme une femme forte, souvent par la crainte, parfois par la ruse, dans ce monde impitoyable des dieux.

Circé est un paradoxe, plus sensible que les dieux, pleine de défauts, immortelle mais tellement humaine. Une héroïne, au sens moderne comme au sens mythologique, à laquelle on peut s’attacher si facilement. C’était une idée géniale d’écrire la biographie de ce personnage méconnu et mal-aimé, presque une figurante dans les chants d’Homère. Mais, avec Madeline Miller, on est presque habitué aux idées géniales : son premier roman, le Chant d’Achille, qui retraçait l’histoire du héros Achille et de son compagnon Patrocle, était déjà extrêmement bien maîtrisé et enchantant. Autant dire que j’ai hâte de découvrir ce que peut encore proposer cette autrice. J’ai lu qu’elle voulait s’attaquer à une réécriture de Shakespeare et j’ai vraiment hâte de voir ça ! 

L’écriture de Madeline Miller est douce, poétique, elle nous berce jusqu’aux îles grecques. Le roman est long mais on ne sent pas les pages passer, emporté.e.s dans la chaleur d’un univers si riche, accroché.e.s aux lèvres de Circé. On a la drôle de sensation d’écouter un conte que l’on a entendu tellement de fois, mais plus profond, plus tendre. Madeline Miller, c’est la mythologie, mais en mieux ! 

Circé est donc un roman merveilleux dans lequel chacun trouvera son compte : les férus de mythologie une réécriture passionnante, les novices une approche tout en douceur des mythes grecs. Ce qui est sûre, c’est que le roman est une expérience, un voyage qui emportera chacun dans un univers magique, et pourtant qui résonne impitoyablement avec notre société actuelle…

Voilà pour mon avis sur Circé, j’espère qu’il vous aura convaincu ! Aujourd’hui, la chronique était beaucoup plus sobre, plus courte que les précédentes, peut-être parce que Circé ne m’inspirait pas de GIF ou de blagues nulles, peut-être parce que c’est une forme qui me convient plus maintenant. On verra ! 

D’ici là, portez vous bien et bonnes aven(lec)tures, 

Garance 

5 thoughts on “Circé de Madeline Miller

  1. J’ai beaucoup entendu parler de ce roman et beaucoup de personnes l’encense. Malheureusement, je n’ai pas encore lu ni acheté ce livre. Toutefois, il me fait envie et me tente énormément. Merci pour ton avis ! 😀

    Like

  2. J’avais adoré ce roman 🧡 J’ai pris mon temps pour le lire, j’ai apprécié la plume et le personnage de Circé. En bref, je l’ai trouvé vraiment incroyable!

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s